jueves, octubre 13, 2011

Un clásico en las universidades francesas

Histoire universelle de la destruction des livres Des tablettes sumériennes à la guerre d’Irak Paris, Fayard, 2008, 527 p., 24 cm ISBN 978-2-213-63484-5 : 28 € Par Philippe Hoch Il y a un demi-siècle, dans la Guyane vénézuélienne, à San Felix – nom prédestiné – le jeune Fernando vivait heureux parmi les livres. Requis par les dures nécessités de l’existence, ses parents l’avaient confié à une tante, secrétaire de la bibliothèque du lieu. Engagé dans une lecture ininterrompue autant qu’encyclopédique, le garçon, juvénile Comestor, dévorait tous les écrits à portée de main et oubliait ainsi « la faim et la misère ». Mais les rêveries lettrées dans la maison de papier prirent fin lorsque la rivière Caroní sortit de son lit, inonda le village et anéantit tous les livres. « C’est ainsi, écrit Fernando Báez, que je me suis retrouvé sans refuge et [que] j’ai perdu toute une partie de mon enfance passée dans cette petite bibliothèque complètement anéantie par les eaux opaques. » Leer más: http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-05-0109-005

No hay comentarios.: